les-lectures-de-rebecca

les-lectures-de-rebecca

A vos claviers !

Vous voulez écrire des critiques mais vous n’avez pas le temps ou l’envie de tenir un blog ? Cette rubrique vous offre l’occasion de publier vos critiques, que ce soit anonymement ou non. Pour voir votre critique publiée, il vous suffit de me l’envoyer ! Pour ce faire, cliquer sur contacter l’auteur en bas de la page ! :D

 

Et la première à partager ses critiques avec nous s’appelle Amélie. C’est une amie à moi âgée de 16 ans qui souhaite partager ses critiques mais ne peut pas tenir un blog. Franchement, remerciez-la, c’est elle qui m’a donné l’idée de cette rubrique :)

Son avis sur la trilogie  L’épreuve, de James Dashner :

Titres : La trilogie de l’Epreuve : Tome 1 : Le labyrinthe, Tome 2 : La Terre Brûlée et Tome 3 : Le Remède Mortel.

Auteur : James Dashner

Editeur : PKJ

Dates de parution : Tome 1 : 4 octobre 2012, Tome 2 : 14 août 2013, Tome 3 : 5 juin 2014

Résumés :

Tome 1 : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.

Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...

Tome 2 : Et si la vie était pire hors du Labyrinthe ?

Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?

Tome 3 : le temps des mensonges est terminé.

Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant.

Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Mon avis : J’ai décidé de vous faire mon avis sur toute la trilogie comme ça vous aurez un avis global et quelques petites choses sur chaque tome.

Dans le premier tome, on ressent tout de suite la peur de Thomas, dès les premières lignes. Puis on se lance dans l’histoire et on ne peut plus s’en passer. Vous avez peut-être vu ou au moins entendu parler, de l’adaptation au cinéma de ce premier tome. J’ai aimé cette adaptation et même pleuré à la fin mais j’ai été également déçue par une sortie du Labyrinthe un peu trop simple à mon goût par rapport au livre (que j’avais lu au préalable).

Puis dans le second tome, on tombe dans un endroit où la mort et la maladie règnent en maître. Il faut savoir s’accrocher car parfois certaines descriptions sont un peu crues sur la maladie. Mais franchement j’ai adoré et je ne pouvais plus m’arrêter.

Enfin dans le dernier tome, on retrouve des personnages que l’on avait perdu de vue et aussi d’autres mystères. L’amour joue aussi son rôle et franchement la vie me laisse sur une sensation de renouveau.

Ma note : Je ne mettrais pas de note parce que pour moi cette trilogie est un gros coup de <3.

 

Pierre a également souhaité partagé une critique.

Son avis sur Jacques le fataliste, de Diderot

Titre : Jacques le Fataliste ( Et son maitre)   Depend des versions :)
Auteur : Denis Diderot
Dates de parution : 1796
Résumé : Jacques est un valet courageux, intelligent, généreux et a le sens de l'initiative. Philosophe prolixe il affirme que «  tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit la-haut ». Le maître de Jacques apparaît lui, sous les traits d'un aristocrate oisif, amorphe et irascible. Il est aussi très dépendant de son valet et l'entraînera par sa lâcheté et sa maladresse  dans les pires mésaventures.  Par la faute de son maître, Jacques subira les attaques de brigands, il sera pris à parti par la foule et se retrouvera même en prison. Au début du roman Jacques raconte comment un enchaînement fatal de circonstances l'a rendu amoureux et boiteux.  Son récit est interrompu de nombreuses fois. Il disserte des femmes , des blessures au genou, de la liberté , du déterminisme, de galanteries impertinentes.
Les deux hommes affrontent aventures sur aventures. Attaqués par des brigands , ils se perdent puis se retrouvent. Ils se réfugient dans l'auberge du Grand-Cerf et restent à l'abri durant l'orage. La patronne de l'auberge leur conte la terrible aventure survenues à l'un des clients de l'auberge, le marquis des Arcis. Ce voyageur , qui a délaissé son amante, Mme de La Pommeraye a subi sa colère. Elle a réussi à se venger en lui faisnt épouser une courtisane.
Le beau temps revenu, les deux hommes reprennent la route. Jacques continue  le récit de ses amours. Blessé à Fontenoy, il est recueilli par une paysanne qu'il a charmée , puis est accueilli au château de Desglands . Il y fait la connaissance de Denise, la fille d'une servante etl raconte  à son maître comment il a perdu sa virginité.

Jacques laisse ensuite son maître évoquer lui aussi ses propres souvenirs :
Etudiant innocent, il a été trompé par son ami, le chevalier de Saint-Ouin, qui s'est avéré être un escroc. Ce dernier lui a volé son argent et l'a poussé dans les bras d'Agathe sa propre maîtresse. Le maître de Jacques fut alors obligé d'endosser la paternité de l'enfant de ce bandit.
C'est alors que nous apprenons que le but de ce voyage est justement cet enfant qui a aujourd'hui 10 ans. Mais chez la nourrice, le hasard fait se rencontrer le maître et le chevalier de Saint-Ouin. Le maître tue le chevalier en duel et s'enfuie en laissant Jacques se faire emprisonner à sa place. Le caleureux valet ne devra son salut qu'à des brigands . Il sera ensuite accueilli au château de Desglands. Il parviendra à éviter que le château ne soit pillé et épousera Denise.
Avec Jacques Le Fataliste, Diderot nous livre un roman nouveau par sa construction et innovant par son procédé. Ce récit  nous interpelle sur une interrogation fondamentale :  l'homme est-il libre et peut-il infléchir son destin ?
Mon avis : C'est un roman ... comment dire .. qui a son propre genre , c'est un roman qui etude et fait des reflexions sur le genre humain , j'ai beaucoup aimer ce livre car il nous fait sentir tout proche du narrateur par ses interuptions (trop) répétitive :) Je ne peut que vous le conseiller
Ma note : Histoire : Il n'y a pas d'histoire a proprement parler mais je met quand meme 7/10 a l' Histoire ; personnages : 10/10 ; ambiance : 7/10



14/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres