les-lectures-de-rebecca

les-lectures-de-rebecca

La princesse blanche, de Philippa Gregory

8109Z1uSrUL.jpg

Titre : La princesse blanche

Auteure : Philippa Gregory

Editeur : Hugo roman

Date de parution : 06/11/2014

Résumé : La Princesse Blanche clôture la saga historique de Philippa Gregory sur la Guerre des Deux- Roses. Ce conflit historique de premier ordre pour la succession du trône d'Angleterre se déroule entre 1455 et 1485, entre deux maisons : les Lancastre et les York. L'emblème de la maison de Lancastre était la rose rouge, tandis que celui des York était la rose blanche, ce qui donna son nom à cette guerre, mais aussi au roman de Philippa Gregory. L'auteur raconte la fin de cette guerre et ses conséquences, à travers le regard de la princesse Elisabeth York (rose blanche) dont le mariage forcé avec Henri VII (victorieux contre Richard III, qu'elle aimait et aurait dû épouser), met fin à la guerre des Deux-Roses et la couronne reine. Son avenir ne sera pourtant pas radieux : ses deux frères Richard et Édouard, sont présumés morts. Elle doit faire face aux intrigues de cour. D'un côté, sa mère fomente des rébellions pour reconquérir le trône. De l'autre, la mère d'Henri prend toutes les décisions à la place de son fils. De plus, plusieurs révoltes menées par des imposteurs se prétendant prince d'York viennent troubler l'équilibre si précaire de la couronne. La fin de la Guerre des Deux-Roses, souvent considérée comme le passage entre le Moyen Âge et l'époque moderne, moment fondateur pour l'État anglais, est ici racontée avec brio par l'une des plus talentueuse romancière du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l'Histoire a trop souvent tendance à oublier.

Mon avis : Un roman très intéressant et instructif. Bien que basé sur des faits historiques, c’est avant tout une fiction qui traite de plusieurs évènements qui resteront à jamais des mystères non-élucidés.

On apprend beaucoup de choses sur la vie à la Cour en Angleterre à cette époque. J’ai beaucoup aimée vivre la fin de la Guerre des Deux-Roses à travers les yeux d’une princesse d’York, devenue reine au côté d’un Tudor et partagée entre ses enfants, des Tudors, et sa famille d’origine.

Le personnage d’Elisabeth est très complexe, car elle a été privée d’un mariage d’amour par celui qu’elle s’est retrouvée contrainte d’épouser. Pourtant, on sent qu’elle ne le déteste pas, alors qu’elle en a toutes les raisons.

La vision qui nous est donnée de l’Histoire est très riche et le point de vue proposé intéressant car les femmes sont trop souvent oubliées.

C’est donc un succès de part en part, car en plus d’être bien écrit, ce roman est très instructif.

Ma notation :

Coup de <3



13/02/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres