les-lectures-de-rebecca

les-lectures-de-rebecca

Pardonne-moi, Léonard Peacock; de Matthew Quick

81hIHhIcD0L.jpg

Titre : Pardonne-moi, Léonard Peacock
Auteur : Matthew Quick
Editeur : Collection R
Date de parution : 09/04/2015
Résumé : " En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu'ils gardent un souvenir de moi. Qu'ils sachent que je suis désolé d'avoir dû leur fausser compagnie. Qu'ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer... " Aujourd'hui, Leonard Peacock a dix-huit ans. C'est le jour qu'il a choisi pour tuer son ancien meilleur ami. Ensuite, il se suicidera. Plus tard, peut-être, il se dira que c'est OK, voire important, d'être différent. Mais pas aujourd'hui.
Mon avis : Au début, ma réaction a été : il y a trop de notes. Une page la note, et ce régulièrement, ça fait beaucoup. Ça interrompt le récit, c'est dommage.
Sont ensuite arrivées les lettres du futur, que j'ai trouvé perturbantes. On a l'impression que ces personnages parlent au Léonard du présent en décrivant un Léonard futur heureux et épanoui, c'est assez bizarre tant qu'on n'a pas l'explication. On apprend en effet que ces lettres sont écrites par Léonard, qui s'imagine un futur.
Et c'est beau. Car malgré tous les malheurs qu'il a vécu, sa décision de se suicider après avoir tué son ex-meilleur ami, ces lettres montrent qu'il n'est pas prêt à mourir.
Léonard est un personnage très attachant, avec une vision du monde et de la vie très complexe. Son père a disparu de sa circulation et on ne peut pas dire que sa mère soit très présente, alors que justement, il aurait besoin d'elle. Même quand elle est là, sa mère est absente. Même s'il le cache, on sent qu'il en souffre. Il ne l'appelle jamais maman, il est assez vindicatif quand il parle d'elle.
J'adore sa façon d'être avec Walt, son voisin, la complicité qu'il y a entre eux. Le lien qui s'est établi entre eux grâce aux films de Bogart, leur proximité malgré la différence de génération... J'ai trouvé ça super, ça mettait l'accent sur la personnalité unique de Léonard.
L'histoire est vraiment sublime, même si cette fin qui n'en est pas vraiment une me frustre. Elle me donne l'impression d'abandonner Léonard. J'ai envie de savoir ce qu'il lui arrive après !
En bref, malgré un début qui m'a laissée perplexe, je ne peux classer ce livre que comme un coup de coeur. Ce roman sublime nous offre une vraie leçon de vie.
Ma notation :
Coup de <3



16/09/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres