les-lectures-de-rebecca

les-lectures-de-rebecca

Deorum Interfectores tome 1 Alter Ego, d'Astrid Méan

3639753_orig.jpg

Titre : Alter ego

Série : Deorum Interfectores

Auteur : Astrid Méan

Editeur : Kitsunegari

Résumé : Campagne romaine, de nos jours.

Dissimulés depuis deux mille ans dans une crypte scellée, de mystérieux parchemins, rédigés par un sénateur du règne de l’Empereur Néron, sont exhumés des ruines d’une villa.

Ceci est la traduction du premier volume.

 Haraar Lucaino, habitant d’Ydrith où évoluent les plus féériques créatures, est envoyé par son sultan quérir le moyen de sauver son pays d’une guerre sanglante. La Pierre des Glaces possède un pouvoir magique incommensurable qui, dit-on, pourrait parvenir à repousser les armées ennemies. Mais en la touchant, le jeune homme découvre un univers parallèle dévoré par la luxure et la corruption : Rome. Là, un dieu renégat et ambitieux, tapi au plus profond des Enfers, est bien décidé à asseoir son joug sur les deux mondes...

Dans cette lutte divine à laquelle Haraar prend part bien malgré lui, à qui pourra-t-il faire confiance ? Saura-t-il embrasser la destinée des Deorum Interfectores, seuls mortels capables de tuer des dieux ?

Et qui est réellement Anna Ordas, cette jeune femme énigmatique d’une beauté glaciale qu’il s’est juré de protéger, et qui ne le laisse pas indifférent ?

Depuis la nuit des temps, l’homme cherche dans l’imaginaire les réponses à toutes ses questions.

Le moment est venu de découvrir l’origine de l’imaginaire lui-même.

Mon avis : Je suis tout simplement épatée ! Dans ce premier roman, Astrid Méan nous offre un monde incroyablement complet et complexe !

J’ai beaucoup aimé le parallèle entre les deux mondes, Rome, celui du réel, et Ydrith, celui de l’imaginaire. La fan de mythologie que je suis s’est régalée !

Le panthéon divin d’Ydrith est très développé, ce qui a permis de créer ce principe d’Alter ego entre les dieux romains et ceux de ce monde.

Les Deorum Interfectores m’intriguent énormément. Cette capacité à tuer les dieux est juste super impressionnante !

Les personnages sont également hyper époustouflants ! Haraar n’avais rien pour être Deorum Interfector et le voilà devenu un héros désigné par Scorporias, un dieu d’Ydrith. Avant ça, c’est juste le messager du sultan Raphaël dépêché pour une importante mission et obligé de traverser le désert pour cela, accompagné de Wa, sa jument couarde à la langue bien pendue !

Sa rencontre avec Anna est un pivot important de l’histoire, la séparation entre le « avant/après », une sorte d’avant-goût de ce qui les attend. Il l’a à peine sauvée d’un danger que ceux-ci arrivent dans tous les sens, à tel point qu’on ne sait plus où donner de la tête ! En même temps, on adore, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Entre ce qui se passe chez les dieux, la soif de conquête de Belzéroth, dieu de Volnera, et ce qui se passe chez les hommes, la conquête de la Gaule par César et la guerre que mène Alaisio la reine d’Ignisa, on est pris dans beaucoup de conflits, mais ça ne nous dérange pas pour autant.

En bref, ce premier tome est une vraie perle, un petit bijou avec un univers qui lui est propre, des combats épiques et des héros bouleversants.

Je n’ai qu’une autre chose à dire : auteure très talentueuse à suivre de très près !

Ma notation :

Coup de <3



27/07/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres