les-lectures-de-rebecca

les-lectures-de-rebecca

Le règne du sang; de Westley Diguet

 

le-regne-du-sang-westley-diguet.jpg

Titre : Le règne du sang

Auteur : Westley Diguet

Editeur : Plume Blanche Editions

Collections : Plume Noire et Plume de Poche

Date de parution : 12/01/2016

Résumé : Le Pacte a été scellé ! Le sang des innocents a été versé. Dieu s’apprête à reprendre forme humaine.

Alors que les démons arpentent la Terre, avides de haine et de mort, le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne du Sang ?

Mon avis : Avec cette histoire, je découvrais la plume de Westley Diguet, et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue.

Selon ma liseuse, cette histoire ne fait que 96 pages. Ça peut paraître bien court. Et pourtant, ç’a été 96 pages de pur délice. Le décor est vite planté, les héros vite présentés, et l’intrigue démarre en trombe.

Dans ce monde apocalyptique où les démons de Satan font la loi et tuent pour le plaisir, la Force Humaine est la dernière poche de résistance humaine. Composé de quatre jeunes gens au départ, leur nombre passe bientôt à trois. Esaias est un champion à l’épée, Tryphosa fait des rêves et Uriel est très empathique. Etroitement surveillés par les anges, bien qu’Esaias voue une haine brûlante à Dieu après avoir été un fervent catholique, ils aident les derniers survivants qui sont extrêmement rares.

J’aime beaucoup suivre ces trois derniers personnages qui représentent l’espoir. Tous n’ont pas perdu totalement foi et croient en un jour meilleur.

Mais ces personnages ne sont pas les seuls que nous suivons. Nous suivons Dieu qui s’incarne dans un corps humain, l’archange Gabriel et l’ange Raphaël, et nous voyons différentes opinions qui s’affrontent. Gabriel n’aime pas les humains alors que Dieu et Raphaël souhaitent les sauver et les aiment de tout leur cœur.

Que ce soit du côté des humains ou du côté des êtres divins, on voit une évolution dans leurs opinions. Ceux ayant perdu la foi la retrouvent progressivement, et Gabriel se rend compte que les humains ne sont peut-être pas aussi méprisables qu’ils le paraissent.

Dans cette fin du monde, l’amour peut sembler décalé, et pourtant il est là, bien présent dans tous les cœurs. Et c’est vraiment très beau, et peut-être la plus grande source d’espoir qu’il leur reste.

J’ai dévoré cette histoire, je dois l’avouer, et suis tombée sous le charme de la plume de son auteur. C’est l’un des meilleurs romans sur l’Apocalypse que j’aie jamais lu, et il a tout pour charmer les lecteurs, que vous soyez comme moi lecteurs chevronnés ou non. A lire sans modération, voir même à relire (ce que je pense faire, j’ai vraiment adoré !). Je pe²²²²²²²nse me plonger très bientôt dans les autres écrits de Westley Diguet tellement j’ai aimé celui-ci.

Ma notation :

Coup de <3



05/01/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres